Devenir vegan pour la protection animale, notre santé et notre environnement

Pourquoi devenir vegan : les 4 principales raisons (chiffres 2018)

Pourquoi devenir vegan : quelles sont les raisons pour changer dès aujourd’hui?

Pourquoi devenir végétarien : pourquoi réduire votre consommation de viande est déjà un grand pas pour l’environnement?

Avoir des projets est très important pour continuer de croître et d’apprendre sur notre personne et sur le monde.

Parmi ces projets de vie, devenir végan est très intéressant, dans un monde où les animaux sont de plus en plus exploités.

Dans cet article, je partage les neuf principales raisons pour lesquelles pourquoi devenir vegan est une question essentielle. Pourquoi devenir végétarien l’est également.

Et les réponses méritent d’être étudiées avec attention.

 

1 – Devenir vegan pour l’environnement et la planète

La pollution de l’air et la question des émissions de gaz à effet de serre

Manger de la viande est tout sauf vert. Consommer de la viande est en pourquoi devenir végétarienréalité l’une des pires choses pour la planète. En effet, produire de la viande, en amont, provoque beaucoup de déchets et un haut niveau de pollution.

L’industrie de la viande est l’une des principales causes du changement climatique et des émissions de gaz à effet de serre.

Produire de la viande demande de la terre, de l’eau et de l’énergie. Beaucoup plus que pour produire des céréales. 27 kilos de CO2 sont générés pour chaque kilo de boeuf, pour seulement 0.9 kilo pour un kilo de lentilles.

Selon une étude Oxford de 2016,  l’adoption d’une alimentation vegan à l’échelle mondiale diminuerait les émissions liées à la production alimentaire de 70%.

On comprend pourquoi être vegan ou être végétarien est intéressant ! Parmi tous les moyens de lutter contre la pollution de l’environnement et le changement climatique, adopter une alimentation vegan fait partie des meilleurs moyens. Bien loin devant acheter une voiture électrique ou encore mettre des ampoules d’économie d’énergie chez soi.

Et si le dioxyde de carbone est au coeur des débats, d’autres gaz polluants sont émis en grande quantité, comme le méthane, qui provient des animaux d’élevage (durant la digestion). Il est en réalité beaucoup plus toxique et responsable du réchauffement climatique que le CO2.

 

La question de la déforestation

Élever des animaux pour produire de la nourriture est une des principales causes du phénomène de déforestation et de destruction de la biodiversité que l’on constate à l’échelle planétaire. 

Ce phénomène se remarque tout particulièrement en Amérique du Sud et en Amazonie où de grands espaces sont tailladés puis brûlés afin créer de plus en plus d’espace pour la production agricole et pour le bétail.

Ce problème est de plus en plus d’actualité dans la mesure où la demande de viande ne cesse de croître. C’est donc l’écosystème global qui est aujourd’hui menacé. Les industriels, pour répondre à cette demande, exploitent systématiquement de nouvelles terres, et les déforestations en sont la conséquence. Si l’écologie et les animaux sont les premiers touchés, c’est finalement l’être humain qui se retrouve en situation très délicate puisque l’état de notre planète se dégrade.

Dans le cadre d’une alimentation végétale, la situation serait bien différente. Il faut près de 20 fois plus de superficie pour produire une calorie animale que pour produire une calorie végétale. Cette différence est considérable et si l’être humain arrêtait de consommer des produits d’origine animale, les industriels n’auraient pas autant besoin de chercher de nouvelles terres pour élever le bétail et faire grandir les animaux.

 

L’eau, une ressource rare

L’eau est aussi beaucoup utilisée pour produire les aliments d’origine animale, et en particulier la viande. Pour faire grandir et nourrir l’animal, les besoins en eau sont considérables. Et cela a bien sûr un coût environnemental.eau vegan

Si l’on fait la comparaison, un plat végétalien consomme près de 70 % d’eau de moins que le plat d’un « carnivore ». Un écart considérable encore une fois !

Si l’on fait la comparaison entre un kilo de boeuf et un kilo de soja (qui est au coeur de l’alimentation végétalienne), un kilogramme de boeuf nécessite autour de 15 000 litres d’eau pour être produit, contre seulement 2 000 litres pour le soja.

Si la première conséquence est l’épuisement des nappes phréatiques et plus généralement l’épuisement des ressources en eau à l’échelle planétaire, l’aspect quantitatif n’est malheureusement pas le seul concerné.

À cause de l’agriculture et la production de produits d’origine animale, l’eau douce est de plus en plus polluée. C’est donc la qualité de l’eau de notre planète qui est également au coeur du débat, et plusieurs causes expliquent cette tendance. Les pesticides, les engrais ainsi que les produits qui proviennent des excréments d’animaux (comme les nitrates) en sont responsables.

Les rivières, les mers, les océans, toute l’eau à l’échelle planétaire est maintenant touchée, alors que près de trois quarts des ressources d’eau sont aujourd’hui déjà pollués.

 

La disparition des espèces

L’élevage industriel est en grande partie responsable de l’extinction des espèces ! L’agriculture intensive pour l’alimentation des animaux de bétail est la principale cause d’extinction des espèces dans de nombreux pays dont les États-Unis.

Si les animaux sont menacés sur la terre, ce sont aussi les poissons qui sont concernés. La pêche est ainsi responsable de la diminution de la capacité de renouvellement de la faune. Parmi les espèces couramment consommées, on relève une baisse des effectifs de plus de 90%, un chiffre considérable !

Si l’on fait le lien entre les élevages et la pêche, on peut mentionner que près de 30% de la pêche à l’échelle mondiale est utilisée pour  l’élevage des animaux (poissons, porcs..).

Lire également: Les 7 astuces pour devenir végan.

 

 

2 – Manger vegan pour protéger la vie animale

Savez-vous qu’une personne vegan sauve une centaine d’animaux chaque année ?

Ne pas manger de viande, ni de poisson, ni d’eaux, ni de produits laitiers est le meilleur moyen de lutter contre la maltraitance envers les animaux.

Dire non à la viande et aux produits d’origine animale montre que la vie animale est  soutenue et défendue par l’être humain.

 

L’abattoir

abattoir

Les conditions d’élevage des animaux sont souvent très cruelles, notamment celles imposées au sein de la grande industrie, comme le montre cette vidéo de l’association L214 montre les conditions de vie des animaux au sein des abattoirs.

Si les boeufs et les porcs sont les premiers concernés, c’est aussi le cas des poules, des poulets, des poussins, des canards, des oies qui durant leur courte vie.

Voici la la vidéo de L214:

Le transport

Et leur souffrance est réelle au sein des abattoirs, mais aussi durant le transport vers l’abattoir.  Les voyages durent plusieurs heures, les animaux durant ces longs voyages ne reçoivent bien souvent ni eau ni nourriture. Puis vient le déchargement, très brutal, qui se passe souvent avec un aiguillon électrique, à l’origine de nouvelles souffrances.

Le transport est, pour beaucoup d’animaux, un des rares moments où ils sentent de l’air et voir la lumière du jour, c’est-à-dire la lumière naturelle.

 

Tous les animaux sont concernés

pourquoi devenir vegan

Aucun animal n’est réellement épargné. Les cochons sont castrés à vif, les veaux sont emprisonnés et isolés, les poulets sont entassés. Tous ces animaux sont regroupés dans de grands hangars, parfois insalubres et mal ventilés.

Les poules sont regroupées dans des élevages intensifs, ce qui explique pourquoi les végans ne mangent pas d’oeuf.

Les abeilles sont aussi concernées. En consommant du miel, nous privons les abeilles de leur principale source alimentaire. Celle-ci est remplacée par  « une version inférieure » en général composée de pesticides. Les abeilles sont ensuite contraintes de remplacer le miel manquant, ce qui leur cause une grande fatigue. Il est important de mentionner que, lors de la récolte, de nombreuses abeilles meurent en voulant protéger leur miel des apiculteurs.

Lorsqu’on devient vegan, on arrête enfin de contribuer à cette souffrance insoutenable.
Choisir de ne pas consommer ces produits est un grand pas pour le respect des animaux.

Lire également: Pourquoi les végans ne mangent pas de miel.

 

 

3 – Devenir vegan pour notre santé

Des bienfaits nutritionnels

Les aliments d’origine végétale contiennent beaucoup d’hydrates de carbone, et tout particulièrement des glucides à faible indice glycémique. Ces derniers, comme les flocons d’avoine, retardent la faim et donnent plus d’énergie à notre corps.

Ils contiennent aussi beaucoup de fibres, qui sont essentielles pour notre santé. Les fibres ralentissent le passage des aliments dans l’estomac, ce qui facilite la digestion. Le corps est en outre mieux protégé des toxines alimentaires, ce qui diminue beaucoup de risques pour notre organisme dont les risques du cancer du côlon.

Les fruits à coque ainsi que les graines, qui sont beaucoup consommés des végétaliens, sont particulbienfaits nutritionnels veganièrement riches en magnésium, ce qui permet une meilleure assimilation du calcium.
Beaucoup d’aliments végétaux sont aussi riches en potassium, ce qui stimule les reins et éliminent aussi plus facilement les toxines alimentaires. C’est le cas des lentilles, qui font partie de la famille des légumineuses.

Si l’on s’intéresse aux vitamines, plusieurs aliments d’origine végétale sont  riches en vitamines C et en vitamine E. C’est le cas par exemple des graines, des noix ou encore des crucifères. La vitamine C stimule notre système immunitaire, ce qui permet de lutter contre beaucoup de maladies de la vie quotidienne. La vitamine E est bénéfique pour plusieurs parties de notre corps dont notre peau, nos yeux et notre cerveau.

En outre, si le véganisme n’est certes pas source en soi d’une vie zen et de jeunesse éternelle, beaucoup d’études prouvent qu’une alimentation vegan réduit le risque de maladies. Notamment les risques de diabète et de maladies cardio-vasculaires.

Elle permet aussi de lutter contre l’obésité. Une autre étude d’Oxford en 2016 a prouvé que l’adoption d’un régime vegan à l’échelle mondiale empêcherait plus de 8 millions de morts par an.

Ainsi, pourquoi devenir vegan ou végétarien ? Certes pour protéger les animaux, mais aussi pour notre coeur, notre organisme et notre santé en général.

 

5 fruits et légumes par jour

Un des piliers de l’alimentation vegan est bien sûr les fruits et les légumes. En supprimant viande, poisson, oeufs, produits laitiers, vous allez vous concentrer sur d’autres aliments dont l’un des principaux sont les fruits et légumes.

Ils sont une source essentielle de vitamines, de minéraux (calcium, potassium, vitamine C) et de fibre alimentaire.

Ils sont bons pour votre peau et pour le renouvellement de vos cellules grâce aux anti-oxydants.

Beaucoup de gens n’en mangent pas assez. Redéfinir votre alimentation vers une alimentation végane sera l’opportunité de revoir les bases d’une bonne alimentation en général.

 

Pourquoi devenir végétarien ? L’homme n’a pas besoin de produit animal!

Tuer les animaux est en réalité inutile, en plus d’être cruel. Manger de la viande est devenu une tradition. Or il n’est pas prouvé que l’être humain doit manger de la viande, des produits laitiers ou des oeufs pour survivre et être en bonne santé.

Bien au contraire. Comme on l’a vu dans les paragraphes précédents, éviter la viande vous fera beaucoup de bien. Culturellement, en France, on accepte du manger du boeuf, du porc ou du canard, alors que l’on ne l’accepte pas dans d’autres cultures.

Qui plus est, les animaux n’ont bien entendu pas envie de mourir, mais au contraire de vivre comme tout être. Malheureusement, la société moderne nous montre encore les animaux comme un élevage, un troupeau. Sans mentionner chaque être qui individuellement a une personnalité, des envies et des émotions.

Une fois que l’on comprend cela, on est alors disposé à mettre en place les actions nécessaires pour respect notre environnement.

 

Devenir vegan est idéal pour perdre du poids et avoir de l’énergie

Vous souhaitez perdre du poids et principalement perdre du gras pour être plus sec? Les vegans pèsent en moyenne près de 10 kilos de moins que les mangeurs de viandes !énergie

Les régimes très stricts qui cherchent à perdre du poids à très court terme sont différents, car ils fatiguent beaucoup. La reprise de poids après un régime est assez classique d’ailleurs.

Contrairement à cela, devenir vegan est un moyen très sain d’avoir une alimentation pauvre en graisses, tout en conservant beaucoup d’énergie. Beaucoup de gens ont peur de perdre de la masse musculaire en arrêtant la viande et les produits laitiers, mais ce n’est pas vrai.

La viande comme les produits laitiers sont difficiles à digérer, et prennent beaucoup d’énergie à votre organisme. Cette énergie que vous gagnerez adoptant une alimentation vegan boostera votre énergie. Pour cela, vous pouvez vous tourner vers les céréales comme l’avoine ou les fruits à coque comme les noix.

Pour être plus précis, des études ont montré que le régime vegan permettait de perdre plus de poids que le régime végétarien. Une bonne nouvelle pour ceux qui en plus de la viande ont supprimé le fromage !

 

Les mauvaises conséquences de la viande sur notre santé

La question ici n’est plus directement pourquoi devenir vegan mais pourquoi devenir végétarien. La viande est contaminée par beaucoup de produits nuisibles à notre santé, comme les excréments et le sang. La contamination vient des micro-organismes, avant l’abattage de l’animal (endogène) et après (exogène). Les risques liés à une forte consommation de viande sont ainsi élevés.

En outre, chaque fois que vous vous asseyez pour manger un repas contenant de la viande (des oeufs et des produits laitiers plus généralement), vous mangez des bactéries, des antibiotiques, des hormones et beaucoup de toxines source de graves problèmes. C’est notamment le cas des bactéries dans la chair des animaux.

Il y a chaque année 75 millions de cas d’intoxications alimentaires, dont 5.000 sont mortelles. Une étude montre que 70% provient de la chair animale contaminée.

Par conséquent, de plus en plus de produits semblables à des aliments classiques en version vegan sont proposés. C’est le cas de la pizza, du burger ou encore du hot-dog.

En outre, si le véganisme n’est certes pas source en soi d’un vie zen et de jeunesse éternelle, beaucoup d’études prouvent que qu’une alimentation vegan réduit le risque de maladies, dont le diabète et les maladies cardio-vasculaires.

Elle permet aussi de lutter contre l’obésité. Une autre étude d’Oxford en 2016 a prouvé que l’adoption d’un régime vegan a l’échelle mondiale empêcherait plus de 8 millions de morts par an.

Ainsi, pourquoi devenir végétarien ? Certes pour protéger les animaux, mais aussi pour votre coeur, votre organisme et votre santé en général.

Lire également: Les principaux aliments de l’alimentation végane

 

4 – Pourquoi devenir vegan: Les autres avantages

L’alimentation vegan est délicieuse

Une idée que j’entends souvent : la nourriture vegan n’a pas de goût. Cela alimentation veganest faux. Pour plusieurs raisons.

Tous les produits classiques comme les burgers ou les pizzas ont aujourd’hui leur version végan, et elle est délicieuse.

Comme la demande de la nourriture vegan explose, de plus en plus de magasins et entreprises proposent des produits intéressants. Ceux-ci sont très bons, et n’ont aucun mauvaise conséquence. Ni pour les animaux, ni pour la planète.

De plus, certains produits comme le tofu ont mauvaise réputation. Or tout réside dans la façon de cuisiner. Bien préparer, bien assaisonné, les résultats sont incroyables !

Plusieurs recettes sont proposées sur Merci Vegan pour vous aider à devenir vegan tout en vous régalant à table. De la salade quinoa au burger aux haricots noirs, il existe plus de 20.000 espèces de plantes comestibles dans le monde.

 

Manger vegan rime avec économiser de l’argent

Pourquoi devenir vegan ? Manger vegan est très économique.

Manger uniquement des graines, céréales, fruits secs, économiser de l'argentfruits et légumes réduira considérablement votre budget alimentation.

Qui plus est, la conservation de la plupart de ces produits est très facile et sur plusieurs années si nécessaire.

Sans mentionner toutes les options vegan qui existent aujourd’hui, à tous les prix.

Enfin, avec tous les bienfaits que cette alimentation vous apporte, vous gagnerez du temps et de l’argent en visites chez le médecin. Vous n’en aurez tout simplement plus besoin.

 

Être vegan n’a jamais été aussi facile

Partout, vous avez accès aux produits vegan. Des produits de base aux pourquoi être veganproduits de marque, beaucoup d’options sont proposées, y compris pour les sauces et accompagnements.

Ce n’est pas un hasard si le marché est en train d’exploser !

Si les supermarchés sont bien sûr les premiers concernés, ce sont tous les restaurants en général qui s’y mettent en diversifiant leurs cartes.

Quelque soit le type de restaurant, l’origine ou la qualité, vous aurez une possibilité. Mêmes plusieurs.

Tellement de possibilités que vous serez agréablement surpris.

 

Maintenant, à vous de jouer !

Pour quelle raison souhaitez-vous devenir végan? Est-ce pour les animaux, l’environnement, les deux?

Faites-le nous savoir avec un petit commentaire 🙂



  • Etre végétalien est contre-nature.L’être humain est un prédateur omnivore, n’en déplaise à certains. Aucune protéine végétale ne peut remplacer une protéine animale de façon correcte pour l’organisme humain. De plus, toutes les protéines végétales disponibles sur le marché sont issus d’un processus de transformation industrielle, donc pollues notre planète et nos assiettes. Le véganisme est une mode qui profite aux industriels au détriment de la santé des consommateurs. Sachez également que si l’on ne consommait plus de viande, il n’y aurait plus de déjections animales pour fertiliser les sols. Par quoi remplacer ces engrais? Par du chimique? Non merci! Réfléchissez, une idée qui parait bien en surface, peut être mauvaise en profondeur. Mon conseil:mangez équilibré (viande+légumes+fruits), mangez naturel et pas industriel et manger local et de saison (pas de produits qui viennent de loin et ayant poussé sous serre). Un esprit sain dans un corps sain. Merci de m’avoir lu.

    • Merci pour votre retour ! 🙂
      100% d’accord avec l’idée de manger naturel et pas industriel, ainsi que les fruits locaux de saison .
      En revanche, certes, les protéines végétales présentent une composition différente des protéines animales, mais elles restent une très bonne alternative pour les végans. Beaucoup de grands sportifs (dont plusieurs bodybuilders) sont aujourd’hui végans.
      Pour plus d’informations : http://mercivegan.fr/proteines-vegetales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *