Devenir vegan pour la protection animale, notre santé et notre environnement

Vêtement vegan: quelle matière choisir?

Vêtement vegan: quelle matière choisir?

Vêtement vegan: est-il possible de s’habiller tout en disant non à la maltraitance animale?

Manteau vegan: comment reconnaître une marque vegan?

La plupart des vegans savent qu’il faut se méfier de la fourrure et du cuir. Mais si vous voulez être complètement vegan, il va falloir bien savoir quelle matière peut faire partie de votre garde-robe, et laquelle ne peut pas.

En effet, être vegan passe non seulement pas notre alimentation, mais aussi par notre style de vie. Il convient de dire non à tout produit qui utilise un animal pour sa production.

Alors si manger vegan est déjà un grand pas avant vers le respect de la vie animale, être vegan au sens large signifie aussi éviter certaines cosmétiques, produits ménagers et vêtements qui contiennent des produits d’origine animale.

La laine provient du mouton. La soie provient elle du cocon produit par la chenille du bombyx du murier, qui est également appelé ver à soie. À priori, les vegans doivent dire non à ces matières.

Par conséquent, les questions qui se posent sur ce thème des vêtements vegan est donc comment identifier un manteau ou un pull vegan.

Puis il faut se demander quelle matière est à choisir ou supprimer de votre garde si vous faites le choix de protéger les animaux ainsi que notre planète.

 

Vêtements vegan: mythe ou réalité?

Comme la grande industrie dans le domaine de la production alimentaire, élever des animaux pour faire des vêtements et accessoires est souvent cruel envers les animaux et cause des dommages à l’environnement. Même les animaux élevés dans des « conditions favorables » sont gardés en captivité et tués bien avant (plusieurs années!) la fin de leur vie.

C’est pourquoi il est en fait difficile de dire que les matériaux qui utilisent l’animal pour le processus de production sont vraiment des « produits humains ».

Certains diront alors que renoncer tout produit d’origine animale est un peu extrême, notamment lorsqu’on sort du domaine de l’alimentation.

Mais aujourd’hui, il est possible de trouver des produits sans aucune souffrance animale. En faisant une sélection, oui, il est même facile de s’habiller vegan.

Si l’on veut protéger les animaux, il est important de cesser leur exploitation et ce qui se trouve dans nos armoires est tout aussi important que ce qui se trouve dans nos assiettes.

Mais alors que peut-on porter en tant que vegan?manteau vegan

Il y a beaucoup d’alternatives aujourd’hui sur le marché. Pas d’inquiétude, faire ses courses lorsqu’on est vegan n’est pas mission impossible. Loin de là!

On sait que le véganisme est une tendance certes récente, mais qui prend chaque année de plus en plus d’importance.

Et beaucoup de marques et de commerçants s’adaptent.

Beaucoup de matières animales existent en fausses matières, comme les bottes en fausse peau de serpent.

Mais il est surtout possible d’acheter des vêtements dans des matières « cruelty-free », comme le coton, le lin, le polyester ou encore les micro-fibres.

 

Comment choisir un vêtement vegan?

Pour savoir si la matière est animale ou fausse, il y a trois principaux gestes, simples mais très efficaces pour se questionner sur l’origine d’un vêtement ou d’une paire de chaussures.

Les produits d’origine animale se trouvent dans des endroits qu’on ne soupçonne parfois pas. C’est pourquoi il est essentiel de bien se renseigner.

1- Le prix

Le premier indicateur à regarder est le prix. 15 euros pour une belle paire de bottes? Probablement vegan. Tout ce qui est « fausse matière » revient moins cher au producteur, ce qui explique le prix final plus bas. Intéressant pour tout le monde en fait!

2- Le label

Ensuite, regardez les labels. Les labels vegan sont de plus en plus nombreux et aident à distinguer plus facilement quelle marque est vegan et quelle marque ne l’est pas.

3 – Demander

Enfin, il suffit de demander. Les vendeurs sont en général bien renseignés sur les produits qu’ils vendent. Cela montrera d’ailleurs l’intérêt des clients pour les vêtements vegans, ce qui est toujours bon à prendre 🙂

 

Quel type de magasin choisir pour acheter son nouveau manteau vegan?

Une question que l’on se pose souvent: doit-on acheter dans un magasin de mode vegan pour acheter des vêtements vegan? Pas du tout !

Faire du shopping pour un vegan n’a en fait rien de difficile. Les matières naturelles ainsi que le synthétique sont tout à fait respectueuses des animaux.

Les grands magasins classiques ont bien souvent des vêtements qui ne contiennent aucun produit animal. C’est le cas de Zara et H&M.

Sinon beaucoup de marques proposent une section vegan, souvent appuyée par un label vegan remplissant bon nombre de critères.

Et oui, le véganisme est aujourd’hui un thème d’actualité, et non seulement au sein du monde de la gastronomie ! Les magasins de vêtements comme les boutiques de maquillage se sont adaptées.

Si vous aimez faire vos courses en ligne, je conseille personnellement ASOS, qui propose un filtre pour privilégier les vêtements sans cuir.

 

La question de la laine vegan

La laine occupe une place centrale dans la question vegan.

Et cela est justifié. Beaucoup d’agneaux meurent très au sein de vetements veganl’industrie de la laine, et ils ont la queue coupée très jeunes.

En outre, les moutons sont tondus en masse (comme c’est souvent le cas avec la grande industrie), ce qui se traduit par des douleurs, des infections et des blessures plus généralement.

Par ailleurs, toujours concernant les moutons, beaucoup d’éleveurs pratiquent le « museling »,  qui consistent à découper la peau des moutons pour éviter les potentielles infections de la myase (phénomène selon lequel les asticots provenant des oeufs des mouches se nourrissent de la chair du mouton).

En plus des dégâts sur les animaux, les dégâts environnement sont une deuxième problématique. La production de laine augmente les émissions de gaz à effet de serre et polluent les cours d’eau.

Le plus simple est donc de se passer de laine, comme nous allons le voir maintenant avec les matières de vêtements vegan vers lesquelles se tourner.

 

Vêtement vegan: les matières à privilégier et à éviter

Par définition, un vêtement vegan ne contient aucune matière animale. Si certaines matières comme le cuir sont évidemment à éviter, d’autres sont plus difficilement identifiables.

C’est pourquoi je fais une liste, par type de vêtement, des matières à éviter si vous voulez éviter de « tuer » des animaux en vous habillant le matin.

Les pulls vegan

Matières vegan : coton, lin, acrylique, flanelle de coton, tissues synthétique.

A éviter : laine, poil de chèvre, cashmire, peau de mouton, poil de chameau, mohair, soie, alpaga.

Les chemises

Matières vegan: nylon, polyester, coton, rayonne.

A éviter : soie.

Les pantalons

Matières vegan: denim, coton, en sergé, polyester, lin, microfibre, nylon, acrylique, en rayonne

À éviter: laine, soie.

Les costumes

Matières vegan: polyester, lin, coton, plastique recyclé, en viscose, en rayonne.

À éviter: laine.

Les manteaux

Matières vegan: coton, nylon, polyester, fausse fourrure, synthétique.

À éviter: laine, fourrure.

Les chaussures

Matières vegan: cuir fait à la main, toutes les matières faites à la main, matières synthétiques, coton, en toile.

À éviter : cuir, en daim, peau d’alligator, peau de serpent, tout animal en général. Regarder à l’intérieur de la chaussure pour constater.

Sacs et portefeuilles

Matières vegan: le cuir fait à la main ainsi que toute matière faite à la main, les matières synthétiques.

À éviter: cuir, peau de serpent ou de vachette, en daim.

Cravattes

Matières vegan: en nylon, polyester, en rayonne, coton, microfibre.

À éviter: soie.

Écharpes

Matières vegan: en polyester, coton, en jersey, lin.

À éviter: en agora, en pashmina, en cachemire, en peau de mouton, en poil de chameau, en mohair, en alpaga.

 

Et que faire des produits animaux qui sont dans mon placard?

C’est un thème assez délicat au sein de la communauté vegan, et j’ai vu beaucoup de discussions là-dessus. Il y a deux décisions possibles, et vous choisirez celle que vous paraît la plus pertinente.pull vegan

Certains décident de se séparer de tout ce qui n’est pas vegan. D’autres choisissent d’arrêter d’acheter des produits animaux mais conservent tout de même tous les vêtements qu’ils ont actuellement pour éviter le gaspillage.

Si vous êtes entre les deux, une solution peut être de donner vos vêtements non-vegans à des associations, pour enfants ou sans-domicile fixe. C’est une manière de commencer une vie avec un environnement 100% vegan tout en évitant le gaspillage et en oeuvrant pour la bonne cause.

Je comprends personnellement tout type de point de vue. Si chaque fois que vous regardez un vêtement en cuir, vous ressentez de la peine et de la colère, il peut être souhaitable de redonner certains de vos vêtements.

En revanche, si éthiquement, jeter ne fait pas partie de votre philisophie, faites tout simplement le choix de ne plus acheter autre chose que des vêtements vegans pour votre garde robe.

L’option à choisir ne dépend que de vous. Faites ce que bon vous semble. C’est de cette manière que vous vous sentirez le mieux.

Et une chose reste sûre. Choisir le style de vie vegan est un grand pas avant pour notre planète et la vie animale.

 

 

Vêtements vegan: une dimension du véganisme

Être vegan n’est pas seulement bon pour l’environnement, mais aussi pour votre peau!

Les bénéfices du régime vegan sont nombreux, comme le montre l’article sur les raisons de devenir vegan.

Et choisir un pull vegan ou un pantalon 100% respectueux de l’environnement fait donc partie du végétalisme.

Si vous souhaitez devenir 100% vegan, certes l’alimentation est la dimension clé mais il s’agit aussi de dire non à tout produit dont le processus de production maltraite un animal.

Pensez ainsi également à privilégier le maquillage vegan si le vous pensez que le véganisme doit faire complètement partie de votre vie!

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *