Devenir vegan pour la protection animale, notre santé et notre environnement

Un monde vegan : les bénéfices et conséquences

Un monde vegan : quelles seraient les conséquences pour l’être humain et la planète?

Alimentation vegan : comment peut-on imaginer avec un monde où seul le produit vegan aurait sa place?

Éliminer tous les produits venant des animaux, à commencer par la viande, pourrait faire beaucoup de biens à notre planète et à nos santés. L’impact serait considérable. Mais ces bienfaits sont-ils sans limite?

 

Un monde vegan : des bienfaits à tous les niveaux

Aujourd’hui, les gens deviennent végétariens voire vegans pour beaucoup de raisons.

Certains souhaitent lutter contre la alimentation vegansouffrance et la maltraitance des animaux.

D’autres cherchent un mode de vie plus sain.

Enfin, d’autres sont pour la protection de l’environnement et souhaitent réduire les émissions de gaz à effet de serre autant que possible.

Quelque soit la raison, quelque soit ce que votre ami qui adore la viande vous dit, une chose est sûre.

Arrêter de consommer de la viande, puis tous les produits venant des animaux, a un nombre incroyable de bienfaits.

C’est pourquoi je ne cesse de vanter les avantages du régime vegan sur le site!

On est de plus en plus mis en garde contre la consommation excessive de viande rouge, la contamination de mercure dans le poisson. De même pour les produits néfastes contenus dans les oeufs de poule conventionnels.

Concernant le changement climatique, la production alimentaire est responsible de près d’un-tiers des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale. Cela provient directement de l’industrie du bétail et des produits utilisés pour élever les animaux.

Pourtant, l’influence de la production alimentaire sur notre environnement n’est presque jamais évoquée, par conséquent sous-estimée.

Une famille de quatre personnes est responsable de plus d’émissions de gaz a effet de serre que deux voitures qui roulent quotidiennement. Il est donc important de garder en tête l’influence de la production alimentaire sur l’environnement. Et non seulement les voitures comme on l’entend souvent).

 

Un monde vegan : un pari à long terme

Ainsi, diminuer notre consommation de viande a une influence extrêmement positive sur l’avenir de nos enfants et petits-enfants.

Une étude d’Oxord a récemment montré qu’un monde végétarien réduirait les émissions liées à la production agricole de 60%. Ceun monde vegan chiffre monte à 70% si l’on passe à un monde vegan.

Notre consommation alimentaire joue donc un rôle majeur sur l’avenir de notre planète.

La raison principale est que la production alimentaire occupe beaucoup d’espace. Près de 70% des terres agricoles à l’échelle mondiale. Arrêter de manger de la viande permettrait donc de rétablir l’état des terres et de lutter directement contre la déforestation.

Cela améliorerait la biodiversité. Cela aiderait les herbivores qui sont chassés pour le bétail. Enfin, les prédateurs comme les loups qui sont bien souvent abattus pour empêcher de s’en prendre au bétail seraient encore en vie.

 

Monde vegan : quelles seraient les limites?

Maintenant, certaines limites à l’alimentation vegan peuvent être mentionnées.

Si le produit vegan est principalement à la source de changements positifs dans les pays développes, la pauvreté pourrait être produit veganaffectée davantage dans les pays en voie de développement.

Le problème qui pourrait se poser est le changement de carrière dans gens qui travaillent dans l’industrie alimentaire. L’idéal serait bien sûr de les réorienter vers une carrière dans la protection de l’environnement et dans la bioénergie.

Mais le risque d’une grande augmentation du taux de chômage est fort. Principalement dans les zones rurales où cette industrie alimentaire et agricole est très présente.

Près d’un tiers des terres mondiales sont arides (partiellement tout du moins) et ne peuvent supporter que l’agriculture animale. Et transformer ces terres en d’autres terrains que ceux destinés à la production agricole en terres cultivées serait très difficile. Et très risqué en termes de productivité pour les agriculteurs.

En outre, cela demande bien sûr de revoir plusieurs dimensions traditionnelles de nos cultures. A commencer par les repas de Noël où manger un morceau de viande est une habitude ancrée dans beaucoup de pays dont la France. C’est pourquoi un monde vegan provoquerait de profonds bouleversements culturels.

Enfin, si les effets sur la santé sont globalement très favorables, devenir vegan peut se traduire pour beaucoup de carences pour notre organisme (végétarien présente les mêmes risques de carences). Ce risque peut bien évidemment être évité si l’on sait dans quels aliments trouver les nutriments nécessaires, par exemple où trouver le calcium végétal, mais devenir vegan demande de bien se renseigner.

Il est nécessaire d’adapter son régime alimentaire pour donner à notre corps tout ce dont il a besoin. Pour consulter toutes les carences que le régime vegan peut potentiellement avoir, consultez mon article sur les dangers potentiels du véganisme.

 

Produit vegan : un produit finalement très favorable à notre santé et à l’environnement

Bien sûr, ces explications restent une caricature puisque l’on parle d’un monde vegan.

Suivant ce raisonnement, seul le produitmonde vegan vegan existerait et seule l’alimentation vegan serait acceptée.

En réalité, le monde ne doit pas devenir 100% végétarien ou vegan pour améliorer notre attitude vis-à-vis de l’environnement.

Diminuer notre consommation de produits venant de l’animal est fantastique pour la planète. Mais il n’est pas nécessaire de tout supprimer en termes de produits venant de l’animal pour déjà faire un grand pas vers l’avant.

Certains critiquent le régime vegan vis-à-vis du potentiel manque de protéines, mais de plus en plus de sportifs sont vegans aujourd’hui.

Et leurs performances sont pour certains très impressionantes. Une des raisons est que beaucoup d’aliments sont source de protéines végétales.

Quoi qu’il en soit, impossible de nier que qu’un monde vegan permettrait de diminuer la violence faite envers les animaux.

Le changement est en cours et faire passer le message est important. L’idéal serait bien sûr d’inciter les gens à se diriger vers les produits vegans et fruits et légumes, en baissant le prix de ces derniers. Le prix de la viande pourrait être augmenté pour ainsi à consommer des produits d’origine végétale.

De plus, en admettant que la production de viande ne peut pas être arrêtée, l’idéal serait de modifier les conditions d’élevage des animaux. Traités sans violence pour les grosses bêtes. A l’air libre, avec de l’espace et voyant la lumière du jours pour les poules.

Ce serait déjà un très grand pas vers l’avant pour la protection des animaux. Tout est possible, à condition de le vouloir.

 

Mots clés grâce auxquels les internautes ont trouvé cet article :

  • un monde vegan
  • monde vegan
  • alimentation vegan
  • produit vegan
  • carence végétarien


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *