Devenir vegan pour la protection animale, notre santé et notre environnement

Seitan: les 5 super bienfaits (et une recette végane)

Le seitan fait partie des aliments végans les plus essentiels.

Et ses bienfaits sont nombreux.

La question est : peut-on remplacer la viande par le seitan?

Cet article répond précisement à cette question, en partageant aussi une recette facile à réaliser.

 

Qu’est-ce que le seitan?

Le seitan fait partie des régimes alimentaires végans et végétariens dans le monde entier, mais peu de gens qui ont une alimentation plus classique connaissent cet aliment.

Détaillons les valeurs nutritionnelles et bienfaits de cet aliment spécifique de l’alimentation végétalienne.

Si vous n’êtes pas ni végan ni végétarien, il est possible que n’ayez même jamais entendu parler du seitan, qui est une excellente alternative à la viande. Non seulement pour la quantité de protéines qu’il contient, mais aussi pour la façon de le préparer et cuisiner.

L’utilisation du seitan n’est pas récente. Bien au contraire, depuis plusieurs décennies, beaucoup de personnes qui ne consomment que peu ou pas de viande ni de poisson considèrent le seitan comme un aliment de base.

Le seitan est un aliment riche en protéines, dérivé de la protéine de farine de blé, que l'on appelle gluten.

La couleur est marron, avec une texture spongieuse. Cela ressemble à un morceau de viande en fait.

Son apparence ne donne pas envie, mais ses bienfaits sont très nombreux !

 

Composition nutritionnelle du seitan

Le seitan est un aliment très pauvres en matière grasse. Sa teneur en glucides est relativement faible.

Par sa grande quantité de protéines, on le considère comme une très alternative à la viande.

100 grammes de seitan contient:

  • 19.6 grammes de protéines
  • 3 grammes de glucides
  • 0.8 grammes de fibre
  • 109 mg de potassium
  • 90 kcal (calories)

 

Seitan: les bienfaits

Seitan: quels sont les bienfaits de cet aliment d’origine végétale?

Le seitan est un aliment qui possède beaucoup de bienfaits. Et toutes ces bonnes caractéristiques en font un aliment essentiel de plusieurs régimes alimentaires, non seulement végans, mais bien d’autres encore.

  • 1

    Un aliment faible en calories

    Le fait que le seitan soit faible en calories vous permet de manger sans augmenter votre rapport calorique de façon démesurée.

  • 2

    Beaucoup de bienfaits pour la santé

    En consommant du seitan, vous apportez à votre organisme plusieurs minéraux à votre organisme, dont du calcium et du fer.
    Cela sera notamment bénéfique à vos os, mais aussi à votre organisme en général.

  • 3

    Un aliment riche en protéines

    On associe parfois le régime végan à un régime alimentaire faible en protéines.
    Mais il n’en est rien, et le seitan l’illustre bien ! Il contient autant de protéines que la viande, mais contient beaucoup moins de graisses.

  • 4

    Aide au transit intestinal

    Sa teneur en fibres aide à prévenir différents types de problèmes, dont le mauvais transit intestinal ou la constipation.
    Il aide aussi au maintien d’un bon niveau de cholestérol.

  • 5

    Il ne contient pas d’éléments nuisibles à la santé

    Le seitan est un aliment naturel, ce qui supprime tous les doutes liés à des produits chimiques ou transformés considérés comme dangereux pour la santé, à l’image des hormones contenus dans la viande.

 

Le seitan: doit-on l’inclure au sein de son alimentation?

le seitanCet aliment est une excellente alternative à la viande.

Il peut donc être intégré à des régimes alimentaires équilibrés et variés.

Par sa teneur en protéines, elle fournit aux végans une bonne quantité, qui sont nécessaires pour la reconstruction et récupération musculaire.

Le seitan est également conseillé aux personnes non végans, par tous les bienfaits que nous avons mentionnés précédemment.

 

La principale précaution à prendre est qu’il ne doit pas être consommé par les gens ayant une maladie coeliaque (qui ne tolèrent pas le gluten), ou ceux allergiques au gluten.

 

Comment cuisiner le seitan

Cuisiner le seitan peut se faire sous différentes formes, à l’image de la viande.

Il se cuisine en réalité comme un blanc de poulet. On peut donc:

  • le faire cuire à la vapeur (durant 10 minutes).
  • au four pour le dorer.
  • à la poêle, avec de l’huile d’olive (en le coupant au préalable en tranches).

Personnellement, pour lui donner du goût, je fais comme pour le tofu: je fais mariner.

Toutes les manières sont bonnes, et pour éviter de modifier votre équilibre acido-basique lié à l’assimilation de protéines, je conseille de le manger accompagné de légumes, soit cuits à la vapeur soit crus pour conserver toutes les vitamines de ces derniers.

Voici quelques idées de recettes qui vous aideront à intégrer le seitan à votre alimentation.

 

Faire son seitan: un jeu d’enfants !

Est-il possible de faire son seitan à la maison?

faire du seitanOù acheter du seitan? Si vous n’avez pas beaucoup de temps à consacrer à la cuisine, vous pouvez tout à fait acheter un seitan tout prêt vendu en magasin, de préférence en magasin biologique.

Les composants seront plus naturels, et donc plus bénéfiques pour votre santé.

Mais si vous avez plus de temps libre ou que aimez préparer vos propres aliments, il est aussi possible de faire son seitan, à la maison.

Faire ses aliments est la meilleure manière de savoir ce que vous mangez et mettez dans votre assiette.

Vous décidez ainsi de la composition nutritionnelle des aliments de votre régime alimentaire.

Pour cela, vous aurez besoin de :

  • 450 grammes de farine de blé complète
  • 2 cuillères à café de sel
  • 300 ml d’eau

 

Pour la préparation, voici les 6 étapes:

  • 1

    Étape 1

    Mélanger la farine, l’eau et le sel dans un bol, et bien mélanger. La consistence de la pâte que vous formez doit être identique à celle de la pâte à pain.

  • 2

    Étape 2

    Une fois que la pâte a cette texture, remplir un recipient avec de l’eau et y ajouter du sel. Y mettre ensuite la pâte dans l’eau, et laisser reposer 30 minutes.

  • 3

    Étape 3

    Une fois cette période écoulée, retirer la pâte et la laver dans de l’eau froide du robinet, en la pressant avec les doigts. N’hésitez à remettre la pâte dans l’eau pour la presser ensuite à nouveau si besoin.

  • 4

    Étape 4

    Répéter ensuite ces opérations jusqu’à ce que l’eau ne soit plus blanc après le contact avec la pâte.

  • 5

    Étape 5

    Le but des ces opérations est d’enlever tout l’amidon de la pâte. Le résultat final sera une pâte dure, avec une consistence élastique, que vous ferez reposer durant 30 minutes de plus dans de l’eau.

  • 6

    Étape 6

    Finalement, cuire la pâte dans une poêle durant 60 minutes avec de la sauce soja, une tranche d’algue Kombu et un peu de gingembre râpé. Laisser refroidir et le seitan est prêt !

 

Le seitan: un aliment spécifique de l’alimentation végane

Le seitan, par ses bienfaits, peut finalement être intégré à tout régime alimentaire.

Mais par ses valeurs nutritives et notamment sa teneur en protéines, on le considère comme un aliment spécifique du régime végan.

En outre, il est simple à préparer. Il est même possible de faire du seitan facilement, à la maison, pour un résultat 100% fait maison !

 

Maintenant, à vous de jouer !

Et vous, avez-vous intégrer le seitan à votre régime alimentaire? Dans le cadre de quelle recette le mangez-vous?

Faites-le nous savoir avec un petit commentaire 🙂

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *